Home / Non classé / L’évolution des ordinateurs a entraîné l’évolution des virus

L’évolution des ordinateurs a entraîné l’évolution des virus

Il a été constaté que plus les ordinateurs se développaient, plus les virus devenaient plus performants. Puis, une fois plus pointus, ces virus provoquaient des dommages de plus en plus grands et atteignaient des ordinateurs et des réseaux que l’on croyait hors de portée. Entre la fin des années 80 jusqu’au milieu des années 90, le nombre des virus a augmenté très rapidement et les derniers arrivés étaient les plus dangereux.

En 1988 et 1989

En 1988, il y a eu un ver informatique dont le but initial était destiné à une expérience scientifique. Appelé « Peace Mac Mag », ce virus s’est infiltré par erreur dans un logiciel dédié aux Macintosh et se présente comme un message de paix universelle. Bientôt, il atteint les Etats-Unis, l’Europe et le Canada et touche le réseau Arpanet. Créé par un simple étudiant, ce virus a causé des dégâts s’élevant à plus de 15 millions de dollars. L’année suivante, le 13 octobre précisément, le virus DataCrime est apparu en France et aux Pays-Bas. Suite à cette alerte, la France a pris conscience des dangers réels des virus informatiques.

De 1990 à 1996

Les virus informatiques apparaissent ici et là, d’autres sont plus virulents et plus destructeurs mais le monde est en proie à la panique. Durant cette période entre 1990 et 1996, c’est au tour de la bureautique d’être la cible des cyberattaques. Notamment via les macros, les virus informatiques visent les applications bureautiques et cela a été facilité grâce au développement des ordinateurs personnels et l’arrivée de Windows sur le marché. C’était en 1992 qu’apparut le premier virus attaquant Windows, « Win Wir ». 3 ans plus tard, les utilisateurs de Microsoft Word ont été les victimes du macro virus Concept et en 1996, le virus Laroux ciblait particulièrement Excel.

Check Also

Digitalisation des services administratifs, pour une simplification des procédures

Avec l’évolution rapide de la technologie, aucun pays ne peut plus ignorer l’impératif de passer …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *