Home / Astuces & conseils / Créer son entreprise de sécurité informatique : ce que vous devez savoir

Créer son entreprise de sécurité informatique : ce que vous devez savoir

La sécurisation informatique est devenue importante pour une entreprise, car toutes les données sont sous format numérique. Créer une entreprise en vue d’offrir un service de sécurisation informatique peut donc être très intéressant. C’est une excellente opportunité de business rentable. Il y a cependant quelques points à connaître avant de se lancer sur cette voie.

Les qualifications requises

Pour prétendre offrir des services de sécurisation informatique, il faut en premier lieu avoir des connaissances avancées dans le domaine. Le minimum requis est un diplôme dans le domaine de l’informatique ainsi que des formations professionnelles. L’obtention de certifications professionnelles provenant des géants du domaine (Microsoft ou Cisco) peut également être utile. En plus de ces compétences techniques, il faut également avoir des qualités d’entrepreneur. En effet, pour faire vivre une entreprise ou une société, il faut savoir mettre au point des stratégies et savoir gérer ses ressources.

Choisir le statut de votre entreprise

Selon le statut juridique que vous choisirez, vous aurez des obligations administratives différentes. Les formalités requises pour devenir autoentrepreneur sont bien plus faciles à réaliser. En effet, il suffit de faire une déclaration d’activité au CFE. Pour une société, les démarches sont plus complexes. La différence entre les deux statuts se présente surtout au niveau de la fiscalité. Il existe de nombreux statuts ayant chacun leurs particularités. Vous avez, dans ce cas, le choix entre une EURL, une SASU, SARL, etc.

Le Kbis pour une société

L’extrait Kbis est équivalent à la carte d’identité d’une société. Il permet ainsi de prouver qu’une société est réelle et qu’elle est reconnue par la loi. Sur cet extrait figurent des informations importantes comme le numéro SIREN, SIRET, le nom de la société, son adresse, etc. Pour avoir un K Bis, votre entreprise de sécurisation informatique devra disposer d’un statut juridique autre que celui d’autoentreprise ou de l’entreprise individuelle. Cet extrait a de nombreuses utilités. Il peut par exemple servir pour répondre à des appels d’offres publics. Vous pourrez aussi vous en servir comme justificatif pour avoir des formations chez des marques connues en sécurité informatique et ainsi, avoir leur agrément.

Check Also

Les règles d’or pour réussir le référencement naturel de son site web

Il est important d’être bien positionné sur les moteurs de recherche pour développer son activité …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *